vie associative

L’Association des Amis du Château de Castries (AACC) respire et vit grâce aux travaux de quatre commissions qui œuvrent pour la valorisation et l'exploitation des patrimoines architectural, culturel et historique du site Castriote. Ces quatre commissions sont:

- Administration générale. Responsable Robert Priu, Président de l'AACC.

- Culture et animation. Responsable Michèle Burgos, Vice-présidente de l'AACC.

- Rayonnement, promotion et histoire. Responsable Patrick Bernier, Vice-président de l'AACC.

- Mise en valeur. Responsable Serge Escuret, Vice-président de l'AACC.

 


Le château

Des livres, et des livres, et des livres ...

Conséquence des travaux de restauration à l'intérieur du château, l'ensemble du mobilier et de tous les objets ont été redistribués dans les pièces sans travaux dans les étages. C'est bien sûr le cas des nombreux livres, modernes ou anciens, de poche ou d'art, qui étaient distribués dans tout le bâtiment. Depuis le 26 Mars 2019 une petite équipe de membres de l'AACC a entrepris de faire l'inventaire de tous les livres, de les classer selon certaines caractéristiques (thème, reliure, provenance dans le château, dédicace ou non, ...), puis de les ranger dans des cartons pour les stocker en attendant la fin des travaux. Ils seront alors remis, dans la mesure du possible, à la place qu'ils occupaient dans les années 1980.

Le Duc René de Castries, membre de l'Académie Française, recevait jusqu'à son décès en 1986 énormément de livres. La plupart de ces livres étaient dédicacés. Certaines dédicaces, souvent très personnalisées, sont prestigieuses : Edgar Faure, Maurice Schumann, George Pompidou, André Maurois, Paul Guth, Wladimir et Jean d'Ormesson, Daniel Rops, Maurice Druon, André Castelot, Gilbert Cesbron, Jules Romains, Jean Dutourd ...


L'aqueduc

L’aqueduc de Castries est le plus long ouvrage hydraulique de France construit par un particulier, le Marquis René Gaspard de La Croix de Castries.

Dans la seconde partie du 17ème siècle René Gaspard souhaite créer un jardin à la française pour le château, mais il faut de l’eau afin d’irriguer le parc et d'alimenter les bassins et les jets d’eau. Pierre-Paul Riquet dessine alors les plans d'un aqueduc de 6822 m avec seulement 3m de dénivelé pour conduire l’eau de la source de Fontgrand, distante de plus de 5km, jusqu’au château. Les travaux sont confiés aux frères Amans, entrepreneurs montpelliérains et la construction se fait en pierre de Castries. De 1670 à 1676 un chantier colossal est réalisé. L’aqueduc, après avoir serpenté dans la garrigue, rejoint le château sur 100 arches magistrales, de 20m pour les plus hautes.

L’aqueduc amènera l’eau au château jusqu’au début des années 1980. Mais faute d’entretien, les broussailles et autres arbustes envahirent le monument. L’eau ne passant plus, l’aqueduc n'alimente plus le parc du château! Depuis 2003 une équipe de bénévoles de Castries et des environs (les "Débroussailleurs de l'aqueduc") consacre une matinée par mois (le dernier Samedi de chaque mois*) pour nettoyer l'aqueduc et son environnement afin de permettre de voir, un jour prochain, l'eau de la source de Fontgrand alimenter de nouveau les bassins du château.

 

* Les débrousailleurs de l'aqueduc se réunissent à partir de 8h30 sur le site de la Croix Coulon à Castries.

 

Les débroussailleurs de l'aqueduc.


Le parc du château

     Les 16 hectares du parc du Château représentent un monde végétal important. Pelouses, massifs et buissons, jardin de buis, arbustes taillés, petits et grands arbres, agrumes en pots, nécessitent un entretien constant. L'accès par ses diverses entrées et la circulation dans le parc, de par l'agencement des terrasses, rampes et allées, demandent aussi de fréquentes interventions de nettoyage de même que les murs d'enceinte. Enfin les trois bassins, toujours susceptibles d'être envahis par une flore et une faune intempestives, doivent être l'objet d'une surveillance permanente.

     En conséquence l'AACC propose à ses adhérents et à toute personne volontaire de participer à des séances d'entretien et de nettoyage du parc. Ces séances ont lieu le second Samedi de chaque mois, de 8h30 à 11h30 avec un point de rendez-vous situé à l'entrée sud du parc (route de Baillargues, possibilité de parking dans le parc). Venez avec un équipement adéquate et, si possible, avec des outils et ustensiles de jardinage (en particulier des récipients ou sacs pour transporter des déchets). Le travail sera récompensé, après 11h30, par un pôt et une grillade offerts dans le parc par la Mairie de Castries.


ENTRETIEN du Samedi 9 Mars 2019

Ce matin, le parc s’est réveillé de bonne heure ...

 

     Ils étaient 25 environ à 8h30 ce samedi 9 mars pour participer à une matinée d’entretien du parc. Après le café et quelques mignardises d’usage, Serge, le responsable de la commission « mise en valeur » a donné ses directives : une équipe dans le fond du parc pour débroussailler et couper les quelques arbres qui envahissent les bords de l’allée centrale ; une équipe autour de la grande cascade pour broyer et dégager le bois de lauriers ; une équipe pour nettoyer les bassins de la terrasse et ramasser les feuilles, et enfin une équipe pour ramasser les branches de platanes tombées par le vent dans les prairies. C’est dire s’il y avait le choix entre les différents chantiers.

     En trois temps deux mouvements, les moteurs se mettaient en route et le parc, dans cette matinée ensoleillée, devait être surpris de toute cette agitation venant troubler son ordinaire beaucoup plus calme et paisible. Tronçonneuses avec Claude et Philippe au fond du parc, tondeuse à gazon pilotée par Paul-Marie au milieu des prairies, débroussailleuse à chenilles entre les mains de Gérard pour refaire les allées du bois de lauriers, et débroussailleuse encore avec Robert pour nettoyer les environs de la cascade, que de monde et surtout que de bruit, ……. mais c’était pour la bonne cause.

Dans le fond du parc un feu était allumé pour brûler les branchettes, Elrick, Jean Marie et Muriel se chargeaient d’alimenter le brasier ; juste à côté, les troncs étaient débités par Christian et Jacques pour être emportés ; aux abords de l’allée centrale les branches de platane étaient entassées par Gérard, Lucien, Marc, Jean Louis et autres…. pour être broyées. A proximité de la grande cascade Michel, François, et Guy secondé par son petit fils, coupaient les repousses des lauriers. Sur les terrasses et à proximité de l’ancien parterre de buis, Patrick, Christian, Gisèle, Francine et Jeanine ramassaient les feuilles pour les brûler. Quand à Serge, il faisait le dépanneur pour toutes ces mécaniques qui de temps à autres éprouvaient, elles aussi, le besoin de souffler un peu. Que d’agitation dans le parc!

     Vers midi notre fidèle cantinière Françoise nous apportait l’apéritif et la saucisse offerts par la mairie. Installée dans le fond du parc, toute l’équipe se retrouvait autour du feu ou suffisamment de braise avait été accumulée pour la grillade. C’est Marc, Jean Louis et Christian qui se chargeaient de la cuisson.

     Belle matinée, bon travail, et bonne ambiance autour du casse-croûte ; le parc pouvait ensuite retrouver toute sa quiétude.

Vous aussi vous pouvez participer à l’entretien du parc.

C’est tous les deuxièmes samedi du mois, rendez-vous à 8h30 à l’entrée du parc avenue de la gare.
Vous souhaitez recevoir une invitation ?

Envoyez votre adresse e-mail à l’Association des Amis du Château de Castries : amischateaudecastries@gmail.com


ENTRETIEN du Samedi 13 Octobre 2018

Autour de la grande Cascade et dans le bois de lauriers.


Divers entretiens en 2016 ...