Le saviez vous ?

 

CASTRIES

Un village, un château, une famille, un glorieux passé ...

 

 

..."Cas-tr"  ou "Cas-tries" ??...

 

 

Au moyen-âge, en languedocien, l’accent tonal n’est pas sur la dernière syllabe comme en Français ("Cas-tries") mais sur la pénultième ("Cas-tries"). Ainsi la dernière syllabe au lieu d’être ouverte est muette et l’on entend "Câstr…".

 


Cette prononciation du nom de famille qui remonte au 13ème siècle s’est maintenue jusqu’à nos jours. Par contre le nom du village accentue la dernière syllabe pour éviter la confusion avec la ville de Castres.

castries prononciation

famille de castries

… un château évoluant …

 

Le château actuel a été bâti au 16ème siècle sur les restes d’un castrum romain surplombant la Via Domitia (voie romaine reliant l’Italie à l’Espagne), puis d’un château médiéval (dessin). Le  site, au sommet d’une colline, dominait la plaine du Languedoc d’Aigues Mortes jusqu’à  Sète.

 

 

 

 

 

… une famille illustre …

 


Castries peut s'enorgueillir d'être le berceau de la famille de La Croix qui en acheta la baronnie en 1495, en adopta le nom et laissa une empreinte profonde dans l'histoire régionale, nationale et internationale, en particulier aux 17ème et 18ème siècles.

chateau de castries médieval

 

 

… de prestigieux créateurs …

 

 


Le château de Castries a bénéficié, au 17ème siècle, des talents de créateurs de grande renommée comme le jardinier du château de Versailles, André Le Nôtre, qui aurait dessiné le parc, et le concepteur du canal du midi, Pierre-Paul Riquet, qui élabora  et fit construire l'aqueduc.


 

 

 

… Montpellier reconnaissante …

 

Longtemps gouverneurs de Montpellier et de Sète, les "de La Croix de Castries" y ont laissé des empreintes de leur gestion, notamment l’aqueduc du Peyrou. La fontaine des Licornes (les licornes supportaient le blason de la famille de Castries) de la place Canourgue a été érigée en 1776 pour les en remercier.

 

castries montpellier

fontaine des Licornes de la place Canourgue castries

 

 

… un guerrier victorieux …

 

Cette fontaine des Licornes de la place Canourgue est ornée d’un bas relief qui rappelle la victoire de troupes françaises commandées par Charles Eugène de La Croix de Castries sur le Duc de Brunswick en 1760 à Clostercamp (Allemagne). Cette action d’éclat stoppa les velléités de conquête de la coalition Anglo-Prussienne.

 


 

 

… et Mozart composa …

 

En 1778 Armand-Charles-Augustin de La Croix de Castries, fils de Charles-Eugène, se marie avec la fille du Duc de Guines, Marie-Adrienne, future Duchesse de Castries. Mozart, alors à Paris, enseigna la composition musicale au père, flutiste virtuose, et à la fille, harpiste accomplie. Ébloui par leur talent il composa pour eux un concerto pour flute et harpe (K.299) qu’ils joueront ensemble. Avant de quitter Paris la même année, Mozart, déçu de ne pas avoir reçu du Duc de Guines les émoluments escomptés et promis, dira de Marie-Adrienne qu’elle « était sotte et paresseuse »!

 

indépendance famille castries amérique

 

 

 

 

 

… un Ministre à l’action décisive …

 

 

Au cours de cette guerre, Charles-Eugène-Gabriel de La Croix de Castries, futur Maréchal de France, fut le Ministre de la Marine et des Colonies du roi Louis XVI. C'est lui qui définit la stratégie générale qui permit à la marine française de bloquer la marine anglaise à l'embouchure de la Chesapeake en Virginie.

Cette stratégie permit à Washington et Rochambeau de battre en 1781 les troupes anglaises stationnées à Yorktown. Cette victoire décisive entraina l’indépendance américaine qui fut reconnue par le traité de Paris en 1783.

 

mozart concerto castries

 

 

… l’Amérique en attente …

 

La famille de La Croix de Castries a joué un rôle primordial, sur mer et sur terre, dans la guerre de l’indépendance des États Unis d'Amérique contre les Anglais en 1780-81. Quatre années plus tôt, le 4 Juillet 1776, les 13 colonies anglaises, rassemblées en Congrès (tableau), avaient déclaré leur indépendance vis à vis du pouvoir de Londres et souhaité l'aide de la France et de l'Espagne.

 


Rochambeau castries washington amérique

 

 

 

 

 

… Castries en Amérique! …

 

Son fils Armand-Charles-Augustin de La Croix de Castries, futur 1er Duc de Castries, traversa l'Atlantique en 1780 avec l'escadre du chevalier de Ternay qui transporta les troupes françaises promises aux insurgents américains. Il participa avec honneur aux combats contre les Anglais, notamment en Virginie à Yorktown, sous les ordres de Rochambeau dans l'armée de Washington.

 

 

 

 

 

… une famille de marins (1) …

 

Un cousin, Anne-Jean-Jacques-Scipion de La Croix de Vagnas, Vicomte de Castries, futur contre-amiral de la Marine Royale, servit à la même période au large des côtes américaines, en particulier en 1780-1781 sur la frégate "Hermione" contre les Anglais. C'est une réplique de cette mythique frégate de la marine royale, reconstruite à Rochefort en 18 ans, qui a refait en 2015 le voyage ayant permis à La Fayette, en 1780, de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance.

 

La Croix de Castries rins louis xvi
Vicomte de Castries marin américains

 

 … une famille de marins (2) …

 

Un autre cousin, Anne-Gaspard de La Croix de Castries, chef d’escadre, commanda de nombreux vaisseaux des rois Louis XV et Louis XVI pour défendre le commerce maritime et les intérêts de la France, en particulier en Corse et en Amérique.

 


Gaspard Monge Polytechnique castries alès marine

 

 

 

… un collège naval

dans les Cévennes ...!

 

Charles Eugène de la Croix de Castries, alors Ministre de la Marine et des Colonies, a créé en 1786 un Collège Royal Naval à … Alais (Alès)!

 

Une incongruité? Non, une idée très judicieuse et révolutionnaire, pour s’affranchir de la pesanteur des grands ports royaux, Brest, Rochefort et Toulon. Jusqu'en 1791 le collège a préparé aux métiers de la mer des jeunes de 11 à 15 ans, futurs officiers dans la Marine Royale, qui étaient ensuite transférés dans les grands ports royaux.

 

Le grand Gaspard Monge, qui sera en 1794 le co-créateur de l’École Polytechnique, en était l’examinateur.

 

castries antilles louis xvi sainte-lucie

 

… Castries aux Antilles (1) …

 

La capitale de l'état insulaire de Sainte-Lucie aux Antilles s'appelle Castries depuis 1785, en hommage au Ministre de la Marine et des Colonies de Louis XVI, Charles-Eugène-Gabriel de La Croix de Castries. Son buste au centre d’un parc en centre ville en rappelle l’origine.


castries antilles louis xvi sainte-lucie tabago

 

 

… Castries aux Antilles (2) …

 

Toujours aux Antilles, le fort de l’île de Tabago (aujourd’hui Tobago) s'appellait « de Castries » depuis le passage de l’escadre française suivant les plans du Ministre de la Marine et des Colonies Charles-Eugène-Gabriel de La Croix de Castries. L'île passera sous contrôle britannique en 1793.

 

 

 … dans l’océan Indien …

 

 Lors des grandes expéditions maritimes vers l’Orient entre 1785 et 1789, un îlot appartenant aux îles Kerguelen fut baptisé « île de Castries » pour honorer le rôle du Ministre de la Marine et des Colonies dans ces missions.

 


 

 

… et en extrême Orient …

 

 

 

Lors de son périple dans le Pacifique, le grand navigateur La Pérouse baptisa en 1787 "baie de Castries" une anse inhospitalière mais protectrice, en cas de mauvais temps, sur la côte Est de la Russie face à l'île Sakhaline, pour honorer son Ministre Charles-Eugène-Gabriel de La Croix de Castries.


 

… un souvenir conservé

de nos jours ...

 Cette « baie de Castries » a vu s’implanter au 20ème siècle une ville pétrolière russe portant le nom de « de Kastri ». Un monument en l’honneur de La Pérouse rappelle l’origine de ce nom. Un des caps de cette baie s’appelle « KlosterKamp » (Closter Camp), honorant la victoire en terre allemande du Marquis de Castries en 1760 contre les troupes Anglo-Prussiennes.


castries marechel norefos nantais

... et au 20ème siècle ...

 

Trois-mats carré "Maréchal de Castries"

Longueur : 70m,65

Largeur : 11m83

Creux : 6m84

Port en lourd : 2600 tonnes

 

Il fut lancé le 10 octobre 1901 aux Chantiers Dubigeon pour les armateurs Nantais. Le 16 février 1918 pendant la Grande Guerre, le "Maréchal-de-Castries" fut pris en chasse par le "Norefos", navire norvégien capturé et armé en guerre par les Allemands. Après une vigoureuse défense, le trois-mâts nantais put s'échapper.

En 1924, il fut vendu à un armateur allemand et rebaptisé "Henriette", puis "Hamburg". En 1927, il s'échoua sur la côte anglaise et, relevé, fut transformé en auberge flottante!

 

amis chateau castries AACC

 

 

 

Si vous vous intéressez à l'histoire de Castries et de la famille de La Croix de Castries, vous pourrez retrouver et enrichir toutes ces informations et bien d'autres encore en contactant l'Association des Amis du Château de Castries:

 

(amischateaudecastries@gmail.com)